10 millions d'Euros donnés par l'Allemagne pour les Centres Minerva à l'UHJ

Annette Schavan a annoncé ce mercredi 17 octobre à Jérusalem que l’Allemagne allait financer à hauteur de 10 millions d’euros les centres Minerva à travers le pays.

Cette annonce a été faite à l’occasion du premier festival des Sciences des centres germano-israéliens à l’Université Hébraïque de Jérusalem.

Un festival qui avait pour objectif d’exposer les recherches des centres Minerva et organisé en coopération avec l’Institut de Recherche Harry. S Truman pour le développement de la paix de l’Université de Jérusalem.

La Fondation Minerva a été mise en place afin d’encourager les coopérations de recherches entre l’Allemagne et Israël. 30 centres ont été établis dans les universités israéliennes dans lesquels des scientifiques des deux pays travaillent conjointement dans de nombreux domaines.

Pour le président de l’Université de Jérusalem, le professeur Menahem Ben-Sasson, “Notre objectif est de nous assurer que l’éducation est la première préoccupation du pays. Nos espoirs sont basés sur la prochaine génération, les enfants qui sont encore en école primaire”. Le ministre israélien de l’Education Gideon Sa’ar a ajouté, “Durant ces derniers mois et pour les prochaines élections à venir, le thème de l’éducation est un des sujets centraux pour le pays”

Pour le ministre israélien de la Science et la Technologie, Dr. Daniel Hershkowitz, "un des seuls langages possible pour surmonter les problèmes de sécurité internationale, les difficultés économiques et sociales, est sûrement le langage scientifique. Les centres Minerva sont une plateforme d’échange d’idées et de personnalités. C’est ce qui permet aux nouvelles générations d’échanger dans la paix sur des domaines qui les rassemblent".

Dr Annette Schavan, la ministre du gouvernement allemand pour l’Education et la Recherche s’est félicitée de ces coopérations. " L'Université de Jérusalem a formé des scientifiques et des chercheurs mondialement reconnus, et cela fait chaud au cœur de célébrer le premier Festival de la Science Minerva dans ce lieu prestigieux. Les centres Minerva représentent la toute première coopération entre nos deux pays et ces relations scientifiques permettent l’amélioration de notre confiance et de nos relations diplomatiques. Nous devons offrir aux jeunes une vie attractive et des opportunités de travail dans la recherche, et je suis heureuse d’annoncer que mon ministère va apporter son aide à la stabilité financière de ces Centres."

De plus en plus de projets de coopérations scientifiques entre Israël et les pays du monde voient le jour. Un moyen pour l'état hébreu de faire parler de lui pour ses compétences scientifiques, technologiques et non pour ses conflits.