Inauguration du nouveau centre de recherche sur le cerveau entre l’Université de Jérusalem et l’Institut Max Planck

A l'inauguration du centre Max Planck/UHJ

De gauche à droite: Idan Segev, Prof. Peter Gruss, Prof. Eilon Vaadia et Prof. Tobias Bonhoeffer

 

Un nouveau centre de recherche sur le cerveau impliquant des scientifiques de l'Université de Jérusalem et de l'Institut Max Planck en Allemagne a été inauguré le 9 janvier 2013 à Jérusalem. La délégation de l’Institut Max-Planck, composée notamment de son Président, le professeur Peter Gruss, était présente à la cérémonie d’ouverture qui s'est tenue sur le campus Edmond J. Safra de l'Université de Jérusalem.

Ce nouveau centre, appelé « The Max Planck-Hebrew University Center for Sensory Processing of the Brain in Action » crée un partenariat entre l'Institut Max Planck de neurobiologie à Martinsried en Allemagne, et le Centre Edmond et Lily Safra pour la recherche sur le cerveau (ELSC) de l'Université de Jérusalem.

Ce centre est l'un des seuls partenariats internationaux (parmi 11) entre la Société Max Planck et un Institut de Recherche à l’étranger, et est le seul dans le domaine de la recherche sur le cerveau. Trois millions d'euros partagés entre les deux institutions permettront de financer les cinq premières années de ce projet.

Sous la direction conjointe du professeur Tobias Bonhoeffer en Allemagne et du professeur Idan Segev de l'Université de Jérusalem, le nouveau centre rassemblera des scientifiques d’excellence tel que le professeur Bert Sakmann (un lauréat du prix Nobel) et le professeur Alexander Borst en Allemagne et les professeurs Haim Sompolinsky et Adi Mizrahi de l'Université de Jérusalem. Le centre mettra également l’accent sur la promotion des jeunes scientifiques israéliens et allemands grâce à la mise en place de bourses et de programmes de recherche communs.

Utilisant à la fois expérimentations, travail théorique et modélisation assistée par ordinateur, les chercheurs de l'Université de Jérusalem et du Max Planck Institute étudieront à la fois les cellules nerveuses individuelles ainsi que les circuits de ces cellules et analyseront comment les perceptions sensorielles sont traitées dans le cerveau. Ils sont particulièrement désireux de comprendre comment les perceptions conduisent à certains comportements, et a contrario, comment les comportements influent sur la perception.

«Ce centre renforcera notre partenariat déjà ancien, le plaçant à un plus haut niveau de qualité. Il apportera une nouvelle dimension à l'étude du cerveau » a souligné M. Gruss, Président du Max Planck Institute. « La coopération entre Max Planck et Université de Jérusalem créera une équipe de recherche unique spécialisée dans l’analyse du comportement cérébral ».

Le Président de l’Université de Jérusalem Prof Menahem Ben Sasson, qui a participé à l'inauguration du nouveau centre, a déclaré: «Cette coopération avec l’Allemagne, est l’une des plus importantes et fructueuses pour l’Université, permettant de nous positionner en tant qu’avant-gardistes dans la science. L’Université de Jérusalem se réjouit des futurs projets qui seront entrepris avec l’Institut Max Planck. L’Ambassadeur d’Allemagne en Israël, Andreas Michaelis qui participait à cette réunion a déclaré que « la coopération scientifique est l’un des piliers de la coopération entre Israël et l’Allemagne »

Les Professeurs Bonhoeffer, Segev et Sompolinsky ont donné des conférences pour illustrer les travaux des équipes allemande et israélienne; une visite du laboratoire du Professeur Mizrahi a été organisée.

Déchiffrer l'énigme du cerveau est l'un des défis majeurs du 21ème siècle, dans le monde entier, des chercheurs de premier plan sont désireux d’acquérir de nouvelles connaissances sur le cerveau, ses capacités motrices, sensorielles et émotionnelles, et progresser sur le traitement de ses troubles dévastateurs et maladies.  

Le cerveau est depuis longtemps le point central de la recherche menée à l’Université de Jérusalem. À cette fin, l'Université a lancé le Centre Edmond et Lily Safra pour la recherche sur le cerveau (ELSC), dirigé par le Professeur Eilon Vaadia.

A l’ELSC, de nombreux neuroscientifiques, physiciens, informaticiens, chercheurs en sciences cognitives et autres se concentrent dans plusieurs grands domaines de recherche y compris : les gènes et les neurones, la plasticité des réseaux d'apprentissage, les neurosciences cognitives, les neurosciences computationnelles et les fonctions sensorielles et motrices.

La Société Max Planck, quant à elle, est connue comme étant l'un des meilleurs organismes de recherche au monde. Depuis sa création en 1948, elle compte 17 lauréats du prix Nobel parmi ses scientifiques. Ces dernières années, la société a lancé son programme reliant ses instituts de recherche avec des centres de recherche de premier plan dans le monde entier afin de créer un cadre scientifique dans lequel les scientifiques allemands et étrangers pourraient partager leur expérience et leur expertise afin d’améliorer les percées et découvertes scientifiques.