L’Institut israélien d’Etudes Avancées de l'Université de Jérusalem accueille les représentants des principaux instituts d’Etudes avancées du monde entier


Jérusalem, 6 mars 2013 - L'Institut israélien d'études avancées de l'Université Jérusalem a accueilli cette semaine la deuxième conférence des Instituts universitaires pour les études avancées (UBIAS), en présence de représentants de 15 instituts d'études avancées de grandes universités dans le monde. La conférence de cette année a porté sur l'avenir des universités dans un monde en mutation.

L'objectif principal de la conférence était de déterminer les politiques futures des UBIAS et d’encourager la coopération entre ses membres. Des experts dans le domaine ont donné des exposés sur des sujets ambitieux à propos des préoccupations mondiales et plus particulièrement sur les questions auxquelles sont confrontés les milieux universitaires.

Parmi les orateurs figurait le professeur Manuel Trajtenberg, Président du Comité de planification et de budgétisation du Conseil israélien de l'enseignement supérieur, qui a parlé de l'avenir de l'enseignement supérieur en lien avec l'économie. Le professeur Amnon Shashua de l'Université de Jérusalem a quant à lui parlé d’innovations technologiques dans les universités, et le professeur Elie Podeh de l'Université de Jérusalem, de la connexion entre le «printemps arabe» et comment faire face à l'imprévu dans le monde des affaires.

Le professeur Michal Linial, chef de l'Institut israélien d’études avancées, a déclaré: «Ce fut un rassemblement prestigieux et unique de personnes provenant d'instituts à travers le monde, parmi lesquels l'Institut israélien est l'un des plus ancien, avec 40 ans d'activités exceptionnelles derrière lui. Le fait que cette importante conférence a eu lieu ici a été une occasion supplémentaire pour solidifier la réputation de notre institut et celle l'université de Jérusalem comme étant à la pointe de l'activité universitaire ".

Ont également participé à la conférence : le professeur Eliezer Rabinovici, ancien directeur de l'Institut israélien d’études avancées et actuellement à la tête du Comité israélien sur la physique des hautes énergies. Il a noté qu'«Israël a été parmi les pionniers dans l'établissement d'un institut d'études avancées. Au cours des dernières années, de nombreux Etats se penchent sur la création d'instituts similaires comme étant un moyen de faire avancer leurs recherches et leur exposition à l’échelle mondiale. À cette fin, l'Institut israélien d'études avancées a une responsabilité : celle de partager ses connaissances et son expérience avec les autres ».