900 Interviews du début de l'Holocauste disponibles en ligne pour première fois

7 novembre 2013

Des Interviews de l'Holocauste numérisées: une source pour les chercheurs et les enseignants  – Pour marquer les 75 ans de la Nuit de Cristal (du 9 au 10 novembre 1938), la Division d’Histoire Orale de l'Université hébraïque de Jérusalem a lancé un nouveau site Web où le public peut rechercher et accéder à 900 enregistrements vocaux liés à l'Holocauste et leurs transcriptions, indisponibles jusqu’à présent. C’est une des plus anciennes archives enregistrées d'histoire orale de la Shoah. Cette nouvelle source est un outil pédagogique précieux pour les enseignants et sera utile à l'étude, à la recherche et à la production de documents relatifs à la Shoah.

 Avant même le lancement officiel du site, plusieurs familles ont été surprises de découvrir dans cette collection des témoignages de leurs parents. Dans certains cas, ils ne savaient pas qu’ils existaient.

La division d'Histoire Orale fait partie de l'Institut Avraham Harman de Judaïsme Contemporain de l’UHJ. Cette collection sur l'Holocauste a été rendue disponible grâce au généreux soutien de la Conférence sur les réclamations matérielles des juifs contre l'Allemagne.

 Le public peut accéder aux documents en ligne sur http://bit.ly/ohd-shoah, grâce à un nouveau site Web créé avec l'aide du département multimédia de l'Université hébraïque de Jérusalem. (Pour consulter le catalogue, utiliser des mots clés et oralhistorydiv. Par exemple, Cracovie oralhistorydiv. )

 Parmi les familles qui ont découvert des témoignages de l'Holocauste de leurs proches dans la collection:

• La famille Nordlicht a découvert le témoignage de Tova Gusta Nordlicht et pour la première fois a entendu son récit sur la résistance en Pologne. Son petit-fils Gal a écrit à la Division d’Histoire Orale : " Je n'avais jamais entendu cette histoire auparavant, et c'était incroyable de l'entendre après toutes ces années" (lien vers son témoignage : http://youtu.be/gsyap7JBvWk . )

• Les descendants de Laslo Samushi ont découvert son témoignage concernant le sauvetage des enfants juifs en Hongrie à partir de 1944 jusqu'à la libération. ( Lien vers son témoignage http://youtu.be/pNQjsEsOgxg . )

• La famille Even Dar a découvert une interview de leur grand-père Simcha Even Dar. Ce sont les seuls documents enregistrés que la famille Even Dar a de la participation de Simcha dans le Bricha (le réseau souterrain organisé qui a aidé les survivants juifs de l'Holocauste à s’enfuir de l’Europe d’après Seconde Guerre mondiale pour s’installer dans le futur Etat d'Israël ) et de l’Aliyah Bet ( l'immigration des Juifs vers le futur Etat d’Israël en violation avec les restrictions britanniques ) . ( Lien vers son témoignage surhttp :/ / youtu.be/xphn9-7nHNQ ) .

Cette collection est juste un petit échantillon des archives inestimables hébergées par la Division d’Histoire Orale ( http://oralhistoryeng.huji.ac.il ), qui contiennent les souvenirs de personnes de la société israélienne et juive à travers son histoire moderne. Les archives contiennent des témoignages rares de survivants de l'Holocauste, de personnes clés au sein du mouvement sioniste, des organisations telles que United Jewish Appeal, des hommes et des femmes qui ont grandi sous le mandat britannique en Palestine, sous des régimes communistes en Europe de l'Est, ou dans diverses communautés juives le monde.

 Prof. Dalia Ofer, professeur de l'Holocauste et du Judaïsme Contemporain à l’Institut Max et Rita Haber, émérite de l'Institut Harman Avraham de Judaïsme Contemporain, a déclaré: " Ces témoignages en ligne sont une contribution exceptionnelle qui aidera à la diffusion des connaissances et à la compréhension du quotidien des Juifs et de leur lutte pour survivre durant la période sombre de l'Holocauste. Cela représente le dévouement de la Division d’Histoire Orale de l'Institut Harman Avraham de Judaïsme Contemporain pour permettre au public, qui cherche souvent des collections universitaires, d’utiliser ces témoignages dans le cadre de leur étude régulière et de leur intérêt pour la vie des Juifs durant cette période.

Personnellement, je suis reconnaissante à ceux qui ont permis à ce projet de voir le jour. Cela permettra aux élèves d'explorer facilement et avec succès la grande collection de ces archives. Je me souviens avoir largement utilisé la collection générale de la Division d’Histoire Orale pour mes propres recherches, depuis mes premiers pas en tant qu’étudiante en maîtrise puis tout au long de mon travail en tant que professeur et chercheur ".

 Dr Sharon Kangisser Cohen, directeur académique de la Division d'Histoire Orale, a déclaré: «Le succès de la Division d'Histoire Orale dans le lancement et l'achèvement de ce projet est dû à la collaboration étroite des différents départements de l'Université. Ce projet est essentiellement le produit du professionnalisme et du dévouement des membres du personnel de l'Université hébraïque de Jérusalem. L'accessibilité d'une petite section de nos archives permettra non seulement d'améliorer la recherche et la rédaction sur la période de l'Holocauste et de ses conséquences, mais permettra aussi, comme nous l'avons vu récemment, à des familles de découvrir leur passé. Il est très important, sur le plan personnel, que des gens aient trouvé des interviews de leurs parents et grands-parents qu’ils n'avaient jamais entendu auparavant. Nous espérons également que nos archives seront une source utile pour les enseignants ».

À propos de la Division d’Histoire Orale :

L'Institut Harman Avraham de Judaïsme Contemporain (IJC) a commencé à recueillir des histoires orales pour des fins de recherches historiques dès 1959. Ces premiers entretiens, couvrant un large éventail de sujets et menés conformément à des normes hautement professionnelles, ont permis l’IJC d’avoir la distinction d'être la plus importante collection universitaire de documentation orale en Israël. La collection de la Division d’Histoire Orale de plus de 10 000 entretiens dans 20 langues constitue un trésor unique de souvenirs juifs qui fourniront aux futurs chercheurs une histoire sociale inestimable du Yishuv, l'État d'Israël et les communautés juives de la diaspora.

Les chercheurs peuvent venir à la Division pour lire les transcriptions et écouter les enregistrements.

Des entretiens numérisés sont également mis à disposition sur le web http :/ / oralhistoryeng.huji.ac.il .