Transformer des cellules de patients adultes en cellules souches

Une première: la technique de transfert nucléaire permet de reprogrammer des cellules de patients adultes en cellules souches

La capacité de reprogrammer par transfert nucléaire des cellules de patients adultes en cellules  pluripotentes, de type embryonnaire, est une percée réalisée par des scientifiques des États-Unis et de l'Université hébraïque de Jérusalem.

Le travail, décrit dans la revue Nature, a été effectué par des chercheurs de l’Institut de Recherche de la Fondation de Cellule Souche de New York, de l'Université de Columbia et par Nissim Benvenisty, Professeur titulaire de la chaire Herbert Cohn pour la Recherche sur le Cancer et directeur de l'unité des Cellules Souches à l'Institut des Sciences de la Vie à l'Université hébraïque de Jérusalem ; son étudiant en thèse Ido Sagi a contribué à la caractérisation de la nature de ces cellules pluripotentes.

 

La pluripotence est la capacité des cellules souches à se développer dans toutes les cellules de notre corps, y compris dans le cerveau, le cœur, le foie et le sang. En 2012, le Prix Nobel de Physiologie ou Médecine a été décerné pour deux découvertes montrant que des cellules matures (différenciées) peuvent être converties en cellules pluripotentes, cellules semblables à des cellules embryonnaires, soit par l'expression forcée de facteurs génétiques soit par le transfert de noyaux de cellules dans des ovules féminins, dans un processus appelé «reprogrammation».

Toutefois, la reprogrammation de cellules de l'homme par transfert nucléaire n'avait été fait jusqu'à présent qu’à partir de cellules fœtales, le travail décrit dans le nouvel article de Nature par les chercheurs des États-Unis et de l'Université de Jérusalem montre la reprogrammation de cellules issues de patients adultes.

 

Les recherches futures devraient permettre une caractérisation plus poussée de ce nouveau type de cellules pluripotentes et leur comparaison à d'autres cellules souches. « Les cellules souches pluripotentes humaines générées à partir de cellules adultes peuvent changer la médecine », explique le professeur Benvenisty, « et conduire à une thérapie génétique personnalisée totalement nouvelle, impliquant la reprogrammation des cellules d'un patient pour remplacer des cellules et permettre la guérison »