Leucémie aiguë : enfin un espoir sérieux de guérison

 

 

Pour la première fois en 40 ans, guérir de la leucémie myléoïde aiguë est à portée de main. Un nouveau médicament a été mis au point contre ce cancer qui est l’un des des plus virulents et dont les traitements n’avaient guère évolué depuis quatre décennies. Les tests effectués sur des souris atteintes de cette pathologie montrent un taux de guérison de 50%. Un véritable miracle que l’on doit au professeur Yinon Ben Neriah et son équipe de la faculté de médecine de l’Université hébraïque de Jérusalem. "Nous étions ravis de voir un changement aussi spectaculaire, même après une seule dose du nouveau médicament. Presque tous les signes de leucémie observés sur les souris de laboratoire ont disparu pendant la nuit », a-t-il précisé.

Ce nouveau médicament fonctionne comme une bombe à fragmentation. Il attaque simultanément plusieurs protéines leucémiques empêchant ces dernières d’activer d’autres protéines qui pourraient échapper à la thérapie. En outre, ce médicament composé d’une seule molécule accomplit le travail de trois ou quatre médicaments distincts, ce qui évite au patient d’être exposé à plusieurs thérapies et à leurs effets secondaires cumulés souvent très pénibles.

La capacité du nouveau médicament à éradiquer les cellules souches leucémiques est également prometteuse. Cela a longtemps été le grand défi de la thérapie contre le cancer et l'une des principales raisons pour lesquelles les scientifiques ont été incapables de guérir la leucémie aiguë jusqu'à ce jour.

La société américaine BioTheryX a récemment acheté les droits de ce médicament prometteur auprès d’Yissum, la société de transfert de technologie de l’Université de Jérusalem. BioTheryX et l’équipe de Ben-Neriah ont demandé l’approbation de la FDA pour les études cliniques de phase I.

 

Rédaction : Catherine Dupeyron