Gala Scopus 2018 : Yonathan Anahory, physicien de l'infiniment petit en haute résolution

Yonathan Anahory, l'un des physiciens les plus brillants de sa génération et chercheur à l'Université hébraïque de Jérusalem, était l'un des invités d'honneur du Gala Scopus 2018.

Yonathan Anahory est né et a grandi à Montréal. A l’âge de 29 ans, après avoir obtenu son doctorat en physique à l’Université de Montréal, il décide de venir faire son postdoc en Israël. Il suit ainsi la voie de son père et de ses sœurs qui y avaient vécu quelques années. Intégré à l’Institut Weizmann, il découvre une nouvelle manière de faire de la recherche. « J’ai été très impressionné par la façon dont les Israéliens font de la recherche. Ils n’ont pas peur d’essayer des choses inattendues. Et la coopération entre les différents membres du corps professoral est excellente. » Cette approche novatrice le convainc de s’installer en Israël. C’est cette approche qu’il retrouve à l’Institut Racah de l’Université de Jérusalem, où il arrive en 2016.

Ce jeune physicien travaille sur une technique de microscopie haute résolution. En fait, il est en train d’inventer le microscope de demain, un outil qui observera l’infiniment petit. Cette découverte lui a valu d’être identifié comme l’un des chercheurs en physique les plus prometteurs par le Comité européen de la recherche.

Elle pourrait notamment révolutionner l’informatique en permettant de produire plus petit, plus performant et moins énergivore. Imaginez un train sans roue qui avance sans consommer d’énergie ou encore un téléphone portable qu’on ne chargerait qu’une fois par an ! Cette technique pourrait aussi, à terme, être utilisée pour mettre au point des remèdes basés sur des nanoparticules magnétiques.

 

 

Rédaction : Catherine Dupeyron

Photo page d'accueil : Yonathan Anahory sur la scène du Pavillon Gabriel le 15 octobre 2018 (crédit photos : Erez Lichtfeld)

 

 

Les autres articles sur le Gala Scopus 2018, cliquez sur le sujet qui vous intéresse :

 

- L'importance primordiale de la recherche fondamentale

 

- Prix Scopus remis à Carlos Ghosn

 

- "L'Université a su se faire une place en tête des meilleurs établissements au monde"

 

 - Ils rendent hommage à l'Université

 

- Le Gala Scopus 2018 en images

 

- Les technologies au service de l'homme