Deux subventions de 250 000€ accordées à des chercheurs de l’Université de Jérusalem dans le domaine des sciences humaines et sociales

La Fondation allemande Alexander von Humboldt a récompensé deux membres de la faculté de l'Université de Jérusalem du prix de recherche Anneliese Maier et accordé à chacun une subvention de 250.000€ afin d’encourager leurs recherches. Ce prix, qui porte le nom d’une historienne et philosophe qui a étudié le développement de la science moderne, permettra de financer la collaboration de chercheurs israéliens avec leurs partenaires de recherche allemands sur une période de cinq ans. La Fondation Alexander von Humboldt favorise la coopération académique entre les chercheurs et scientifiques d’excellence à l'étranger et en Allemagne.
L'Université de Jérusalem a été la seule institution à avoir remporté deux des sept prix attribués cette année. 54 chercheurs en sciences humaines et sociales de 26 pays différents ont été nominés pour ce prix. Les sept premiers lauréats provenaient de pays dont l'Australie, le Canada, le Danemark, l'Inde et les Etats-Unis. Les dossiers ont été proposés par des chercheurs d’universités allemandes ayant établi des relations de recherche avec des institutions étrangères.

Les membres de la faculté de l'UHJ sont : Michal Biran, Professeur en sciences humaines à la Fondation Max et Sophie Mydans et directeur du Centre Louis Frieberg d'études est-asiatiques, et Eva Illouz, Professeur au Département de sociologie et d'anthropologie, qui est actuellement Présidente de l'Académie Bezalel d'art et de design.

Prof. Michal Biran

Le Professeur Michal Biran est une spécialiste de renommée internationale dans le domaine de l'histoire eurasienne du 10ème au 14ème siècle. Sa collaboration de recherche avec l'Université de Bonn vise à promouvoir les échanges universitaires entre l'Allemagne, Israël et la Mongolie et de contribuer au renforcement de l'histoire eurasienne en tant que sujet de recherche. Sa recherche historique transculturelle de l'Empire du Mongol lui a permis de combler le fossé entre les sinologues, les mongolisants et érudits musulmans, et ses publications sont devenues des ouvrages de référence sur les périodes Mongole et pré-mongole.

« Je suis impatiente d’établir  des collaborations avec des chercheurs de pointe dans le monde entier», a déclaré le professeur Biran. "Le prix va me permettre en outre de construire une école pour l’étude comparative des empires avec le Professeur Yuri Pines du Département d’étude sur l'Asie de l’Est, et avec mes collègues de Berlin et de Bonn ».

 Prof. Eva Illouz

Le Professeur Eva Illouz est l’une des expertes mondiales en sociologie, spécialisée dans l’étude de l'influence de la culture moderne et du capitalisme sur le comportement relationnel. Ses recherches portent sur la sociologie des émotions et sur l'effet des médias sur les schémas émotionnels. Avec ses collègues de l'Université de Francfort, elle effectuera des recherches sur les aspects philosophiques et sociologiques de l'«authenticité» dans la culture contemporaine. Les livres du Professeur Illouz portent sur divers sujets et ont été traduits en 15 langues. En octobre 2012, elle a été nommée comme étant la première femme présidente de l'Académie de Bezalel d’Art et de Design.
« C'est une merveilleuse surprise », a déclaré le Professeur Illouz. «Le prix va me permettre d'élargir le champ de mes recherches, mais le plus important pour moi est l’opportunité de pouvoir travailler en étroite collaboration avec le professeur Dr. Axel Honneth, l'héritier et le représentant le plus important de la théorie critique de l'Ecole de Francfort. Nous espérons ensemble apporter une nouvelle perspective sur la signification sociologique et philosophique de la notion d'authenticité. »

Les subventions sont financées par le Ministère Fédéral allemand de l'éducation et de la recherche, afin de contribuer à l'internationalisation des sciences humaines et sociales en Allemagne. Les subventions sont accordées dans tous les domaines des sciences humaines, sciences sociales, sciences de la culture, du droit et de l'économie.

Le Président de l’Université de Jérusalem, Menahem Ben-Sasson a déclaré : «Ces prix reflètent l'essor continu de la coopération vitale entre Israël et l'Allemagne dans le domaine de la recherche et l'enseignement supérieur. La coopération entre chercheurs de l'Université de Jérusalem et leurs homologues allemands apporte des avantages tangibles pour nos deux pays et à travers le monde. »