UN DOCTORANT DE L' UNIVERSITÉ DE JÉRUSALEM REMPORTE LA MÉDAILLE D'OR AU ‘GLOBAL YOUNG SCIENTISTS SUMMIT’ À SINGAPOUR

Un Doctorant de Université de Jérusalem remporte la médaille d'or au ‘Global Young Scientists Summit’ à Singapour pour un système capable de détecter les matières dangereuses présentes dans de grands réservoirs d’eau.

Le doctorant Yossi Kabessa de l’Université de Jérusalem a remporté le premier prix lors du Sommet Mondial des jeunes scientifiques à Singapour. Kabessa, qui a reçu le prix des mains de Tony Tan Keng Yam, Président de Singapour, est retourné en Israël avec la médaille d'or du Singapor Challenge et un prix de $ 100,000 en espèces.

Kabessa est ltitulaire de la bourse Bryant et Lillian Shiller du Centre Pierre Brojde pour l'innovation en Ingénierie et Informatique de l'Université de Jérusalem, ce centre se concentre à l’application des découvertes scientifiques aux technologies révolutionnaires.

Organisé par la National Research Foundation de Singapour, le Sommet Mondial des jeunes scientifiques a réuni sur cinq jours 350 post-doctorants et doctorants de tous pays et des dirigeants éminents du monde entier dans les domaines de la science et de la technologie, parmi lesquels 13 lauréats du prix Nobel. Les jeunes chercheurs ont été invités à soumettre des propositions pour relever les défis liés au développement durable dans le monde urbain.

La proposition victorieuse de Kabessa était l'utilisation de biocapteurs basés sur des bactéries génétiquement modifiées pour surveiller la présence de polluants et de matières dangereuses dans le système d'approvisionnement en eau des grandes zones urbaines. Kabessa a conçu cette proposition tout en travaillant sur un autre projet de biocapteurs bactériens visant la détection à distance de mines terrestres enfouies ; ce travail est dirigé par les professeurs Aharon Agranat et Shimshon Belkin de l'Université de Jérusalem.

Selon Yossi Kabessa, « le Sommet Mondial des jeunes scientifiques a été une excellente occasion d'échanger des idées avec les meilleurs scientifiques et lauréats du prix Nobel issus du monde entier. J'étais fier de présenter des idées formulées en Israël pour assurer la sécurité d’importantes populations à travers le monde, et suis particulièrement honoré de ramener cette médaille d'or à Israël et à l'Université de Jérusalem ».

Kabessa a obtenu un B.Sc en sciences physiques et un M.Sc en physique appliquée à l'Université de Jérusalem. Il prépare maintenant un doctorat en physique appliquée sous la direction du Professeur Aharon Agranat, directeur du Centre Brojde. Ses recherches portent sur le développement d'une méthode générique pour la construction de circuits intégrés électro-optiques par implantation ionique élevée d'énergie.

En 2013, Kabessa faisait partie de l'équipe qui a fait les manchettes en construisant, en l'honneur de Hanoukka,  la plus petite Menorah du monde, de  la taille d'un grain de poussière pour démontrer les capacités révolutionnaires du système Nanoscribe basé au Centre Brojde.