Hebrewu ? Un oiseau, un avion ? .... c'est l’Université de Jérusalem !

 

Dr. Devid H. Levy et Wendee Levy

 

Jérusalem le 7 janvier 2013

Qu'ont en commun Christophe Colomb, les Beatles et la Smithsonian Institution? Un astéroïde porte leur nom.

L’Université de Jérusalem vient de rejoindre ce cercle restreint. En effet, la Union Astronomique Internationale (International Astronomical Union - IAU) a nommé un astéroïde en l'honneur de l'Université de Jérusalem.

L’Astéroïde 271763 a été découvert par le Dr David H. Levy, Wendee Levy d'Arizona et Tom Glinos du Canada. Le Dr Levy est un astronome et écrivain canadien célèbre pour sa co-découverte de la comète Shoemaker-Levy 9, qui est entrée en collision avec la planète Jupiter en 1994 lors de la première collision de deux corps du système solaire jamais observée.

Le Dr Levy voulait nommer un astéroïde d’après l'Université de Jérusalem depuis juin 2010 quand il y a soutenu son PhD à son département d'anglais. Sa thèse traite de la relation entre le ciel nocturne et les œuvres de Shakespeare et d'autres écrivains de l'époque pré-moderne de la littérature anglaise.

Le Comité de l'IAU pour la nomination des petits corps est chargé d'approuver les noms des astéroïdes (également connus sous le nom « planètes mineures ») et comètes. Après avoir rejeté le nom initialement proposé "Hebrewuniversity" comme étant trop long, le Comité a ensuite accepté le surnom officieux "Hebrewu" et le nom de l'astéroïde a été annoncé le 2 novembre 2012.

Le Dr Levy a écrit: "Félicitation à l'Université pour être l'une des rares ayant l'honneur de posséder un monde dans l'espace. Nous l’avons souhaité depuis que je suis titulaire d'un doctorat de l’Université de Jérusalem, qui est l'une des meilleures institutions de recherche dans le monde. Peut-être qu’un jour l'université, que je suis fier d'appeler un ‘alma mater’, sera en mesure de faire bon usage académique de cette nouvelle ‘acquisition immobilière’. Ce monde a des levers et couchers de soleil, beaucoup plus petits, mais semblables aux nôtres. "

Le Professeur Menahem Ben Sasson, Président de l’Université de Jérusalem, dit: «L'Université est ravie du geste extraordinaire du Dr Levy et est fière de rejoindre la liste exclusive des institutions dont le nom figurent parmi les étoiles. Faisant allusion à ce qui transparaît au-delà de l'atmosphère de notre planète, ce geste symbolise justement l'ambition de l'Université d’aller au-delà des limites de la connaissance et de la recherche. "

Seuls quelques astéroïdes ont été nommés d’après des personnes ou des lieux en Israël : Jérusalem, sa capitale, Ilan Ramon, son premier astronaute, et l'écrivain satirique Ephraim Kishon. On estime que moins de 20 universités dans le monde ont un astéroïde portant leur nom.

Situé dans la ceinture d'astéroïdes qui s'étend entre les orbites de Mars et de Jupiter, Hebrewu ne présente aucune menace pour la planète Terre et on ne prévoit pas qu’elle s'en approche de si tôt.

Dans un texte écrit par le Dr Levy pour la nomination de l'astéroïde, on lit: «Hebrewu est nommé en l'honneur de l'Université de Jérusalem, dont le nom est souvent abrégé en Hebrewu. Cette institution, qui est l'une des meilleures universités de recherche dans le monde, a été fondée en 1925 par un groupe comprenant Albert Einstein ; elle a évolué pour devenir une institution qui s'attaque aux questions traditionnelles et interdisciplinaires, comme le ciel nocturne dans la littérature anglaise. "

On a appelé David H. Levy "La rock star des astronomes amateurs" l'un des meilleurs découvreurs de comètes de l'histoire. Le Dr Levy a découvert ou co-découvert 22 comètes – dont neuf en utilisant ses propres télescopes - et plus de 150 astéroïdes. Il participe à l'enquête sur la comète Jarnac à l'Observatoire de Jarnac et est Président de la National Sharing the Sky Foundation, un organisme qui cherche à développer l’intérêt des nouvelles générations pour les sciences. Sa thèse à l'Université de Jérusalem, "Le Ciel dans la littérature anglaise moderne précoce: une étude des allusions à des événements célestes aux époques élisabéthaine et jacobine de 1572 à 1610", a été dirigée par le Dr Lawrence Besserman, maintenant à la retraite.

Wendee Levy est directeur de l'Observatoire de Jarnac et secrétaire-trésorier de la National Sharing the Sky Foundation. Tom Glinos est un astronome amateur canadien qui contribue aux avancées de ce domaine depuis près d'un quart de siècle et travaille avec la Royal Astronomical Society du Canada.