Intel Labs lance l’Intel Collaborative Research Institut for Computational Intelligence en Israël

 

 

Bien que les performances de l'ordinateur dépassent les performances humaines dans un certain nombre de domaines, il reste encore de nombreuses tâches que les humains effectuent plus facilement que les ordinateurs. Intel, en collaboration avec le Technion-Israel Institute of Technology et l'Université de Jérusalem, espère modifier cela en explorant de nouvelles technologies qui imitent le fonctionnement du cerveau humain.

Intel a annoncé le 22 mai 2012 la mise en place  de l’Intel Collaborative Research Institut for Computational Intelligence en Israël. Son objectif est de développer la recherche sur l'interaction entre l'homme et la technologie. Doté d’un investissement de 15 millions de US$ sur les cinq prochaines années, l'Institut réunira des chercheurs du Technion de Haïfa et de l'Université de Jérusalem. Le personnel de l'Institut comprendra environ 40 chercheurs issus des universités participantes, un nombre similaire d'étudiants avancés, et plusieurs employés d'Intel.

L’Institut mettra l'accent sur l'apprentissage automatique, la résolution de problèmes inspirée par le fonctionnement du cerveau et une architecture informatique de pointe, dans l'espoir que ces technologies permettront à l’ordinateur «d’ apprendre à connaître » l'utilisateur pour l’aider en temps réel dans diverses situations.

Le progrès technologique ouvre la voie à un monde où des milliards de processeurs informatiques seront connectés à des billions de capteurs, avec pour résultat une grille qui relie presque tout, chaque objet et chaque personne. Intel et les chercheurs combineront les différentes disciplines pour créer les bases d’un système qui recueille l'information pertinente, la stocke, la protège, l’analyse de manière à l’utiliser pour le bénéfice des êtres humains dans l'avenir proche et plus lointain.

L'apprentissage machine, un des domaines de recherche de l'Institut, nécessite une importante puissance de calcul  pour permettre ordinateurs de combiner des quantités massives de données issues d'un éventail de sources (Cloud, capteurs, réseau et environnement) avec des informations privées et générales, des données passées et actuelles pour créer des informations utiles.

L'architecture informatique avancée, un autre domaine du nouvel Institut, ouvrira la voie à des processeurs plus petits, plus rapides et plus efficaces et capables de fournir la puissance de calcul nécessaire.

Bien que le rendement des ordinateurs dépasse les performances humaines à bien des égards, les êtres humains (et même les animaux) effectuent facilement de nombreuses tâches mieux que les ordinateurs, comme apprendre et reconnaître. Intel, les chercheurs de l'Université de Jérusalem et du Technion prévoient d’utiliser la compréhension en profondeur des structures de base du cerveau et de ses mécanismes pour explorer la voie de ''méthodes de calcul inspirées par le cerveau'' afin de développer une combinaison d'algorithmes créatifs et d'architecture de calcul innovantes pour effectuer ces tâches mieux que les ordinateurs traditionnels. À cette fin, Intel va combiner les connaissances d'experts du cerveau avec celles d’experts en architecture et réseau pour créer des logiciels et du matériel inspirés par le cerveau.

L'Institut sera dirigé par Uri Weiser du Technion, Naftali Tishby de l'Université de Jérusalem, et Ronny Ronen, de Intel Labs. Les universités participantes ont été sélectionnées en fonction de leur expertise dans l'architecture informatique et l'apprentissage machine.

La recherche qui en résultera permettra de nouvelles applications, comme de très petits ordinateurs « de poche » capables de fusionner les données locales d'une personne avec des données stockées dans le Cloud, afin de créer un pool de connaissances pour améliorer la vie quotidienne dans les domaines de la santé, la société ou du divertissement.

 

Exemples d’applications technologiques pouvant émerger de ces recherches:

1. Systèmes d’apprentissage audio / visuel

Récemment, Israël a été confrontée à une série d'événements criminels qui compromettent le sentiment individuel de sécurité. Des organismes chargés de faire respecter la loi ont essayé de trouver les suspects grâce aux images des caméras de surveillance. Des dispositifs intelligents, utilisant « l'intelligence informatique », permettront aux caméras de surveillance placées dans les centres-villes d'identifier rapidement les événements inhabituels, d’alerter immédiatement les services compétents et d'identifier les suspects, sans qu’il y ait intervention humaine.

2. Agent intelligent

Imaginez que vous êtes un touriste dans une ville inconnue. Il est tard et vous ne parlez pas la langue locale. « L'agent Intelligent », disponible (une application smartphone ou un dispositif miniature mobile), vous guidera vers la station de taxi la plus proche alors que vous êtes encore dans l'aéroport. Une fois à l'hôtel, « l'agent Intelligent » vous recommandera un restaurant italien proche en utilisant sa connaissance de vos préférences et des données environnementales qui lui permettront d’en connaître l'emplacement. L'application vous rappelle alors de prendre un manteau, parce qu'il fait froid dehors. L'idée est d'avoir un agent intelligent qui, en plus d'être un assistant personnel, connecte l'utilisateur à son environnement propre et au le monde. Le logiciel, sur un smartphone ou un PC, continuera à ''apprendre'' sur l'utilisateur de manière à utiliser cette connaissance dans de plus en plus d’aspects de sa vie.

3. Logiciel qui nous filme sans cesse pour nous rappeler ce que nous oublions

Cela arrive à chacun d'entre nous. Réalisant nous sommes en retard pour partir travailler, nous nous dépêchons, refermons la porte derrière nous et allons à pied à la voiture, pour découvrir que nous avons oublié la clé de la voiture. Notre nouvelle « secrétaire » a continuellement filmé où nous sommes et ce que nous faisons. Lorsque nous lui demandons où nous avons laissé la clé, elle nous dit qu'elle est restée accrochée à côté de la porte depuis hier soir. Au bout de quelques jours, après avoir « appris à nous connaître » grâce à une utilisation continue, l'aide personnelle comprend (prédit) que nous quittons la maison pour aller travailler, et nous rappelle de prendre la clé avant même que nous branchions l'alarme.