LE PREMIER PROFESSEUR DE DROIT MUSULMAN D'ISRAËL À L'UHJ

L'ancien président de la Cour d'appel de la charia d’Israël rejoint la Faculté de droit de l'Université de Jérusalem.


Le Cadi  (juge musulman) Ahmad Natour  qui a servi pendant deux décennies à la Cour d’appel de la charia d’Israël, a été nommé professeur associé de la Faculté de droit de l'Université de Jérusalem. Natour devient ainsi le premier professeur de droit musulman en Israël.

À partir du printemps 2014, Natour enseignera le droit musulman et mènera des recherches à la Faculté. Il travaillera sur des questions telles que le statut des femmes en Israël et dans le monde arabe, le statut de la minorité arabe en Israël, les lois de la guerre et de la paix d'un point de vue religieux et social et le statut du système judiciaire islamique en Israël.

Durant son mandat de Cadi  de 1985 à 2013 et de président de la Cour d'appel de la charia de 1994 à 2013, Natour a apporté une contribution significative au développement de la charia en Israël et à sa libéralisation, en particulier sur la question de la protection des droits des femmes. Natour, 60 ans, est diplômé de l'Université de Jérusalem  (licence en langue arabe, littérature et études islamiques du Moyen-Orient ; maîtrise en communication et médias) ;  de l’Université de Tel Aviv  (maîtrise en droit) et de l'Université de Washington, DC (doctorat en droit).

Le Professeur Yuval Shany, doyen de la faculté de droit de l'Université de Jérusalem a déclaré: " Le comité des nominations du corps professoral , les comités professionnels et la direction de l'université ont été très impressionnés par le travail professionnel et académique de Cadi Natour au fil des ans , nous sommes confiants qu'il fera une contribution importante à la recherche et l'enseignement de la Faculté , et qu’il exposera nos étudiants à un monde juridique  auquel ils ne sont jusqu'à présent pas familiers " .

Prof Natour ajouté : " Je suis très heureux de rejoindre la Faculté de droit de l'Université de Jérusalem Après avoir travaillé de nombreuses années dans la pratique et l'application de la loi, je souhaite m'engager dans la recherche et l’enseignement, avec l'espoir de pouvoir contribuer à l'avancement du domaine. Nous vivons au Moyen-Orient et je crois qu’il est important pour les étudiants en droit israélien de se familiariser avec la façon dont la loi est pratiquée et appliquée dans le monde arabe ».

Fondée en 1949, la Faculté de droit de l'Université hébraïque est la plus ancienne école de droit en Israël et l'alma mater de la plupart des juges de la Cour suprême d'Israël. Nombreux de ses anciens élèves représentent les plus éminents juristes universitaires d’Israël, procureurs généraux, fonctionnaires et représentants gouvernementaux de haut rang et avocats. La Faculté a mis en place une variété de forums de recherche juridique et interdisciplinaire, y compris l'Institut Sacher de droit comparé et de recherche législative, le Centre Barak pour la recherche interdisciplinaire,  le Centre de recherche légale et empirique I- Core, l'Institut Matz pour la loi juive et le Centre Minerve  pour les droits de l'Homme. La Faculté de droit abrite également l'Institut de criminologie de l'Université de Jérusalem.