Un Ministre britannique à l'Université de Jérusalem

 

Il n'y a pas de boycott envers les universités israéliennes de la part du Royaume-Uni

Jérusalem 24 mars 2014 - Au cours d'une visite à l'Université hébraïque de Jérusalem, le ministre d'Etat britannique pour les universités et les sciences,  M. David Willetts, a catégoriquement nié tout boycott des universités israéliennes au Royaume-Uni , et a cherché à rassurer les Israéliens qui considèrent la Grande-Bretagne comme étant « un lieu hostile ou inamical » à Israël ou aux Israéliens.

Durant une rencontre sur le campus du Mont Scopus de l'Université de Jérusalem avec les dirigeants du monde universitaire du Royaume-Uni et d’Israël, Willetts a abordé la perception israélienne qui a contribué à " une baisse du nombre d'étudiants israéliens étudiant en Grande-Bretagne. "

" J'insiste sur le fait que malgré l’impression des Israéliens à propos de la Grande-Bretagne,  et je le dis énergiquement : il n'y a pas de boycott des universitaires israéliens, ou des étudiants israéliens , ou encore des échanges universitaires israélo-britanniques. Cela serait complètement inadmissible, et aucune université britannique ne boycotte Israël ", a-t-il dit.

Il a poursuivi: " Lorsque je tente de donner un sens à la baisse du nombre d'étudiants israéliens qui viennent étudier en Grande-Bretagne, je crains que cela ne soit dû en partie à l’impression des Israéliens que la Grande-Bretagne est un endroit hostile ou inamical. D’autre part, bien heureusement, la Grande-Bretagne est l'un des pays européens qui le plus faible taux d’antisémitisme. Toute exemple individuel d'antisémitisme est inacceptable, et nous sommes fiers d'être une société ouverte et tolérante ».

Le ministre a invité les participants à trouver des moyens d'encourager les  échanges d'étudiants mais aussi un resserrement des liens universitaires et de recherche entre Israël et le Royaume-Uni.

Durant sa visite au campus du Mont Scopus , Willetts a rencontré le ministre israélien de l'Éducation , le rabbin Shai Piron , et des représentants de l'Université de Jérusalem .

Le président de l'Université de Jérusalem, le professeur Menahem Ben - Sasson, a déclaré: «L'Université de Jérusalem est heureuse d’accueillir le ministre David Willetts pour discuter de ces points importants dont  l'augmentation de la coopération universitaire et de recherche, qui est une caractéristique forte de la relation entre le Royaume-Uni et  Israël. Nous désirons continuer à développer la collaboration entre nos universités, car elle conduit non seulement à la recherche commune, mais aussi à une meilleure compréhension entre nos deux pays. Grâce à des initiatives telles que le programme de recherche et d'échanges académiques Angleterre - Israël (BIRAX), nous continuons à renforcer nos liens au profit de la Grande-Bretagne, d’Israël et du monde «.

Il a ajouté : «J'espère que suite à cette importante visite, de nouvelles plates-formes seront créées pour l'échange d’étudiants et de professeurs et la création de projets de recherche conjoints. Ces nouvelles initiatives vont améliorer nos relations scientifiques bilatérales. "