Professeur Mimi Ajzenstadt élue Doyenne de l'École de travail social et de service social Paul Baerwald à l’UHJ

Jérusalem 17 Juillet 2014 - Professeur Mimi Ajzenstadt a été élue Doyenne de l'École de travail social et de service social Paul Baerwald à l’UHJ. Elle commencera son mandat en septembre quand le Doyen actuel, Prof. Johny Gal, achèvera le sien.

«C’est un honneur d’avoir été nommée Doyenne de cette école prestigieuse, leader en Israël. Cette école exerce une grande influence sur les professions du travail social dans tout le pays. Elle joue un rôle majeur dans l'élaboration de la politique des affaires sociales. Elle appuie le développement de services pour ceux dans le besoin et facilite l'accès à la justice dans les divers secteurs de la société israélienne. Notre société est actuellement confrontée à des défis délicats, et l'École de travail social et de service social Paul Baerwald continuera à jouer un rôle central en menant le développement de programmes et de processus sociaux significatifs et importants ».

Professeur Ajzenstadt a obtenu une licence en pédagogie et en arable (UHJ - 1980), suivie d'une certification en enseignement de l’arabe (UHJ - 1982), d’une maîtrise en criminologie (UHJ - 1984), et d'un doctorat en criminologie (Université Simon Fraser, Canada - 1992). De 1992 à 1994, elle a été chercheur postdoctoral en sociologie du droit et en sociologie de la déviance au département de sociologie ainsi qu’à l'institut de criminologie de la Faculté de Droit de l’UHJ.

Plus récemment, Mimi Ajzenstadt a été Doyenne de l'École internationale Rothberg de l’UHJ(2010-2014), qui dispense à travers ses différents programmes  des cours à environ 2000 étudiants de plus de 80 pays chaque année. Elle a aussi été Directrice du Centre Lafer d’études de genre et des femmes, ainsi que Vice-Directrice et Directrice de l'institut de criminologie de la Faculté de droit.

Prof. Ajzenstadt est actuellement membre du Sénat de l'Université hébraïque de Jérusalem; du Comité consultatif du Président de l’UHJ sur la condition des femmes; du Comité pour le Classement des Universités; et des comités de promotion pour le grade de maîtres de conférences titulaires et professeurs associés à l'Université hébraïque de Jérusalem, à l'Université de Tel-Aviv et à l'Université Bar-Ilan.

Elle est aussi Présidente de l’association Loi et Société israéliennes, membre du Comité post-doctoral de la Fondation israélienne des Sciences pour les sciences sociales, et membre du conseil d'administration de l'association israélienne de criminologie. Elle a occupé des postes dans le comité de rédaction de nombreuses revues, dont La Revue de Criminologie expérimentale (The Journal of Experimental Criminology), La Revue européenne de criminologie (The European Journal of Criminology), Criminologie Israélienne (Israeli Criminology), La Revue de Loi d’Israël (Israel Law Review), et Meegdareem: Genre et féminisme (Meegdareem: Gender and Feminism).

Parmi ses nombreux prix et bourses : la chaire Mildred et Benjamin Berger en criminologie; le Prix pour l’excellence en enseignement du département de sociologie et à l'École de travail social et de service social; la chaire Lionel Cohen en droit; la bourse Golda Meir de l'Université hébraïque de Jérusalem;  le Prix Birk de la Faculté de droit; la bourse du Président de l'Université Simon Fraser; …

Le  président de l'Université de Jérusalem, Professeur Menahem Ben Sasson, a remercié le doyen sortant et a félicité la doyenne entrante. 

 

En savoir plus sur l'École Paul Baerwald de travail social de l'Université hébraïque de Jérusalem

Fondée en 1958 en collaboration avec le JOINT et le gouvernement israélien, l'Ecole forme les travailleurs sociaux à remplir des rôles professionnels dans tous les domaines de la protection sociale tout en répondant rapidement à l'évolution des besoins sociaux de la population diversifiée d'Israël. La recherche à l'Ecole vise à développer les connaissances et la compréhension des systèmes de protection sociale et de politique sociale, et à développer de nouvelles méthodes d'intervention professionnelle à tous les niveaux, de l'individu à la communauté. L'Ecole offre des programmes d'enseignement modernes et abrite la bibliothèque Moses Leavitt, la meilleure bibliothèque de recherche d'Israël dans le domaine du travail social.

Près de 1000 étudiants sont inscrits dans les programmes académiques de l'Ecole, qui comprennent une licence de travail social,  une formation de travail sur le terrain, une maîtrise de travail social, un master en études de la petite enfance, une maîtrise en gestion de la communauté, des organismes à but non lucratif et des politiques publiques, et un doctorat. Les groupes de recherche de l'Ecole comprennent le centre d’étude de la philanthropie en Israël, le groupe de recherche en politique sociale, santé mentale et bien-être dans la petite enfance et l'adolescence, et le centre de données gérontologiques en Israël.