Bilan exceptionnel de la Journée mondiale du don

 

Dans la vie d’un homme comme dans celle d’une institution, il y a des journées qui font date. Pour l’Université hébraïque de Jérusalem, le 24 juillet est, sans aucun doute, l’une de celles-là. Il y a cent ans, c’était la pose de la première pierre, cette année c’est la Journée mondiale du don pour l’Université. Et, pour une première opération de ce type, le bilan est exceptionnel ! En 24 heures, l’Université a engrangé plus d’un million de dollars. Soyons précis : 1 101 233 dollars auprès de 575 donateurs originaires de 16 pays distincts. Comme l’a souligné le Président de l’Université, le professeur Asher Cohen, cette somme financera « des universitaires visionnaires » qui résoudront « certains de nos problèmes les plus pressants tels que la pénurie alimentaire, la santé humaine, le changement climatique et la justice sociale. » Les dons ont continué au-delà du jour J. Ainsi, le 24 août, soit un mois après, jour pour jour, le lancement du Giving Day, l’Université annonçait un montant total de 1 120 679 dollars récoltés auprès de 592donateurs. Au premier rang des zones géographiques donatrices, les Amériques ! A commencer par les Etats-Unis qui représentent 29 % des dons suivis de l’Amérique du Sud (19%) et du Canada (8.5%). L’Europe contribue à hauteur de 7.2%. Le groupe des donateurs les plus nombreux est celui des anciens élèves israéliens de l’Université avec 146 personnes.

 

Rédaction : Catherine Dupeyron